Lanvollonimmobilier.com » Astuces immo » Acheter un bien immobilier à deux : les meilleures solutions si l’on est marié, pacsé ou en concubinage

Acheter un bien immobilier à deux : les meilleures solutions si l’on est marié, pacsé ou en concubinage

Acheter un bien immobilier à deux : les meilleures solutions si l’on est marié, pacsé ou en concubinage

4.7/5 - (28 votes)

Si vous êtes marié, pacsé ou en concubinage et que vous souhaitez acheter un bien immobilier, il est important de connaître les différentes solutions qui s’offrent à vous. En effet, si l’achat d’un bien immobilier entre époux est libre, ce n’est pas le cas pour les partenaires de PACS ou les concubins. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les solutions envisageables pour acheter un bien immobilier à deux.

Avant d’acheter : les démarches à accomplir

Avant d’investir dans un bien immobilier, il est important de s’assurer qu’il soit en adéquation avec vos besoins. Pour cela, il faut évaluer votre budget et définir vos priorités. Afin de choisir le logement qui correspondra à vos besoins, pensez à procéder à une visite approfondie du bien.

Vous pourrez ainsi juger de la qualité des réparations et des travaux effectués par le propriétaire sur le bien en question. Si l’achat du bien est soumis à des conditions suspensives (notamment la présentation d’un dossier financier complet), pensez à les respecter afin d’éviter tout risque d’annulation de l’opération. Acheter un bien demande beaucoup de temps et de réflexion.

Il est également important que vous preniez connaissance du marché local avant de signer quoi que ce soit. Enfin, n’oubliez pas qu’un investissement immobilier peut être considérablement affecté par les fluctuations immobilières et financières sur les marchés locaux ou nationaux.

Acheter un bien immobilier à deux : les meilleures solutions si l’on est marié, pacsé ou en concubinage

Pendant l’achat : les différentes étapes

L’achat d’un bien immobilier est une décision importante.

Il faut savoir qu’il existe différents types de biens immobiliers, tels que les maisons et appartements, les locaux commerciaux ou encore les terrains. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, il est important de connaître les différentes étapes à suivre pour procéder à l’achat d’un bien. Pour acheter un bien immobilier, il faut être prêt à le financer. Dans ce cas, vous pouvez recourir à un crédit immobilier afin de disposer des fonds nécessaires pour l’achat du bien.

Vous pouvez également choisir le financement par capitalisation avec la vente en viager. Cette solution consiste à vendre un bien en contrepartie d’une rente versée par l’acheteur jusqu’à son décès.

La vente en viager ne concerne que les biens immeubles et non pas les meubles ou autres objets mobiliers qui peuvent être mis en gage avec le crédit immobilier.

Le calcul du montant de la rente est basé sur plusieurs critères, comme l’âge du vendeur et sa santé financière au moment de la signature du contrat de vente.

Après l’achat : les formalités à accomplir

Ce qu’il faut savoir avant d’investir! Il est important de bien s’informer avant d’acheter un bien immobilier.

Vous devez connaître le marché, comprendre les différents types de biens et prendre en compte les différents aspects qui entourent l’achat d’un bien immobilier.

Voici quelques informations très utiles pour vous permettre d’investir sur des bases solides. Avant toute chose, il est nécessaire de définir votre objectif : voulez-vous acheter une maison ? Un appartement ? Une villa ? Souhaitez-vous investir dans la pierre pour louer votre bien ou le mettre en location saisonnière ? Quels sont vos besoins en matière de logement (cuisine équipée, parking, garage etc. ) ? Quelle zone géographique privilégieriez-vous (centre-ville ou proche banlieue) ? Cette réflexion doit être menée avec soin si vous souhaitez trouver la bonne affaire au meilleur prix et sans faire d’erreurs.

Il faut savoir que le prix du logement ne représente pas l’intérêt principal de ce type d’opération : il existe effectivement des biens immobiliers à vendre moins chers que ceux proposés par les agences immobilières.

Lorsque vous aurez défini votre profil et identifié vos besoins, cela vous permettra de mieux choisir votre futur logement : maison individuelle ou appartement en copropriété? Surface habitable suffisante ? Quartier calme ou animé? Proximité des commerces et des transports publics? Situation géographique (proche centre-ville ou périphérie) ? Évolution possible du prix du m2.

Acheter à deux, une solution avantageuse ?

Les couples qui souhaitent investir dans l’immobilier sont invités à faire preuve de prudence.

Il n’est pas rare que les ménages qui achètent ensemble se retrouvent dans des situations financières difficiles, car ils ont tendance à surestimer leurs capacités financières respectives. Acheter un bien immobilier en couple peut donc être une solution avantageuse si vous êtes prêts à assumer la responsabilité du paiement des dettes contractées par votre partenaire. Cependant, cette solution peut également représenter un risque pour celui ou celle qui est resté(e) locataire et qui ne peut plus payer son loyer. Si vous ne souhaitez pas acheter un bien immobilier en couple, il serait plus prudent de consulter un notaire afin de définir au préalable votre statut matrimonial : marié(e), pacsé(e), concubinage, etc.

Vous pourrez alors choisir entre une location individuelle ou une location commune, ce qui aura une conséquence sur les règles applicables en cas de divorce ou de décès.

Quelques astuces pour réussir son achat immobilier à deux

Investir dans l’immobilier à deux est une solution envisageable pour les couples qui souhaitent acheter un bien immobilier. En effet, cette option peut être avantageuse pour vous et votre partenaire. Elle vous permet notamment d’éviter certains problèmes de cohabitation.

Le plus important dans cette opération est que vous devez être en mesure de respecter certaines conditions. Pour pouvoir réussir votre projet, il faut que vous soyez prêts à travailler en étroite collaboration avec un agent immobilier ou un notaire. Cela implique que vous n’ayez pas peur des démarches administratives et du manque de confiance mutuelle entre les partenaires.

Vous ne devrez pas non plus hésiter à faire des compromis sur certains aspects du projet afin que celui-ci puisse aboutir rapidement.

Lorsque l’on cherche à investir à plusieurs, il arrive fréquemment qu’un seul des partenaires achète la maison ou le terrain concerné par le projet.

Le second doit alors signer un acte authentique au nom du premier acquéreur, ce qui implique des frais supplémentaires liés aux formalités administratives et juridiques (frais de notaire).

Il existe différentes solutions qui permettent aux couples mariés sous le régime de la communauté légale ou conventionnelle (sauf contrat notarié) d’acquérir une propriété immobilière indivise : – La SCI (Société Civile Immobilière).

Les différents types de biens immobiliers à acheter à deux

Vous devez être prêt à investir pour réussir.

Il ne faut pas se lancer dans l’aventure sans avoir étudié les différentes options qui s’offrent à vous. Pour que votre investissement soit rentable, il est important de bien le planifier et de vous poser les bonnes questions. Si vous souhaitez procéder à un investissement immobilier en couple, il est important de connaître les différents types de biens immobiliers disponibles sur le marché. En générale, on retrouve trois types de biens immobiliers :

– Le premier type concerne la maison individuelle, c’est-à-dire une habitation principale ou secondaire construite sur une parcelle privative dans un lotissement. Elle peut être vendue entière ou par morceaux (maison mitoyenne). – Le second type concerne l’appartement et/ou la copropriété qui sont des logements situés dans des immeubles collectifs (bâtiments) ainsi que des résidences locatives (résidence étudiante). – Le troisième type concerne les commerces qui sont des locaux destinés à accueillir une activité commerciale spécifique comme un magasin ou un bureau par exemple.

En règle générale, lorsque l’on achète un bien immobilier à deux, il est préférable de se marier. Cela permet d’être reconnu comme étant les propriétaires du bien sans être considéré comme des colocataires par la loi. Les couples non mariés peuvent acheter ensemble un bien immobilier en indivision.